Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.

Don des Roses de Mayence au pavillon du Jardin botanique de l’Université de Mayence, Allemagne (mai 2019)

 

 


Tout au long de sa carrière Daniel Gagnon-Barbeau n'a jamais cessé de dessiner et de peindre des fleurs, de nous communiquer leur force vitale, les émotions qu'elles nous inspirent.

Petit bouquetPetit bouquet

 

Les petits bouquets : Par leurs couleurs vibrantes et leur gestuelle libre et dynamique, ses bouquets apportent une gaieté et une énergie qui font chaud au cœur. Par un savant usage de techniques mixtes sur papier, Gagnon-Barbeau évoque l'aura et la danse des fleurs, leur mouvement vital.

 

Roses de MayenceRoses de MayenceLes roses de Mayence : Peindre la rose dans toute  sa grandeur et sa couleur est une façon d’agir sur le monde, de protéger nos fleurs en créant de la beauté. Le dessin souligne les contours des voluptueuses roses anciennes alors que le mouvement de la couleur fait vibrer les pétales. Pour plus d'images et de détails sur les dimensions des œuvres : https://www.facebook.com/danielgagnonbarbeau/

 

Femme au chapeau fleuriFemme au chapeau fleuriLes femmes au chapeau fleuri : On pense à la « Femme au chapeau fleuri » de Matisse et aux portraits expressionnistes de Kirchner. Un grand chapeau envahit la physionomie de la femme et donne de la surface à l’expression de la couleur. Les fleurs ont un visage et les visages sont, à leur tour, des bouquets vivants. Pour plus d'images et de détails sur les dimensions des œuvres : https://www.facebook.com/danielgagnonbarbeau/

 

Le verger de Villa-Maria : À l’ombre du clocher des sœurs cloîtrées du Précieux-Sang, couvent transformé hélas aujourd’hui en condominiums,  est suspendue dans l’air parfumé par les fleurs des pommiers une sorte de nirvana tout doux qui invite à l’élévation spirituelle. Le délicieux fouillis de la floraison du verger, rassemble autour de lui, comme des brebis, les pommiers aux troncs racornis et vétustes. Dans l’abstraction des toiles se devinent parfois des religieuses en méditation, entourées de fleurs, comme dans une prière éternelle. Pour plus d'images et de détails sur les dimensions des œuvres : https://www.facebook.com/danielgagnonbarbeau/